4ème journée – La force du collectif

4ème journée – La force du collectif

Vendredi 4 juin – 4ème journée

Avec 6 nouvelles médailles obtenues lors du 4ème jour de compétition, les bleus ont poursuivi sur leur lancée et ponctuent la journée avec une très belle médaille de bronze sur le relais universel. Si les médailles se gagnent sur des courses individuelles sur ces Championnats d’Europe, l’équipe de France a une nouvelle fois confirmé que sa force réside dans le collectif, un collectif présent dans les tribunes pour soutenir chaque individualité et un relais performant dans la seule épreuve groupée des Europe.  Retour sur une journée riche en émotions. 

Programmée ce vendredi, l’épreuve du relais mixte apparaissait comme un objectif important pour l’équipe de France. Composé de Nantenin KEITA, Dimitri PAVADE, Mandy FRANCOIS-ELIE et Julien CASOLI, le relais tricolore a remporté sa série en 50’’10, se qualifiant ainsi directement pour la finale. Après avoir ressenti une gêne lors de l’échauffement pour la course du soir, Nantenin a laissé sa place à Lucile RAZET, montrant ainsi toute l’importance du rôle que peuvent jouer les relayeurs remplaçants. Malgré ces petits changements dans la composition, les bleus ont su se mobiliser et sont apparus remontés à bloc en rentrant dans l’arène. Dans un stade déserté par les autres délégations, le relais tricolore a pu compter sur son clan présent en tribunes pour donner de la voix et galvaniser ses représentants. Bien lancés par Lucile RAZET au départ, Dimitri PAVADE puis Mandy FRANCOIS-ELIE sont revenus à hauteur des places médaillables pour lancer Julien CASOLI dans un dernier 100m de folie et venir souffler la médaille de bronze au relais espagnol. Sur cette épreuve collective les bleus avaient la rage de vaincre et ont montrés toute la cohésion du collectif tricolore.
L’implication des remplaçants et remplaçantes (Lucile RAZET, Axel ZORZI, Manon GENEST, Typhaine SOLDE) et le soutien sans faille d’un clan tricolore amassé dans la tribune supérieure sont autant de variables qui montrent que cette très belle médaille est le symbole d’une équipe de France qui puise sa force dans le collectif.

Avant ça, la journée avait déjà bien commencé pour les Bleus ! Sur la finale du 400m T13, Nantenin KEITA s’est emparée du bronze avec un joli chrono de 57’’50, une référence qu’elle n’avait plus atteint depuis longtemps, dans une course marquée par le nouveau record d’Europe en 55’’70 réalisé par l’espagnole Adiaratou IGLESIAIS FORNEIRO. Cette médaille de bronze a une saveur de récompense tant Nantenin a lutté contre les blessures ces dernières années. Dans la même finale, Lucile RAZET a cassé sur la ligne en 61’’86, ce qui lui permet d’améliorer son record personnel et de prendre la 7ème place d’une finale relevée.
Dans la foulée, et pour sa 3ème épreuve des Championnats, Angélina LANZA s’est qualifiée pour la finale du 100m T47. En coupant la ligne en 12’’95, Angélina s’est approchée à 3 centièmes de son record personnel. Une course de série encourageante dans sa détermination à aller chercher un chrono en finale samedi.

Sur les aires de lancer, Thierry CIBONE a brillé et rajouté une nouvelle ligne à son impressionnant palmarès. Si Thierry avait fini 4ème de son concours de poids, il avait aujourd’hui des mains d’argent pour lancer son javelot et venir chercher la deuxième place dans la catégorie F34. Dans un formidable concours marqué par le nouveau record d’Europe du turc Mushin KAEDI en 31m69, Thierry CIBONE a réalisé un jet à 27m42 lors de son 1er essai ! Avec cette nouvelle forme d’assise pour le lancer dans sa catégorie, la légende de l’athlétisme handisport français a amélioré son record personnel.
Au même moment, sur l’aire de poids, Rose WELEPA s’est classée 6ème du concours, dans la catégorie F12, avec un 5ème jet mesuré à 9m42.

En course fauteuil, ces deux là font la paire ! Sur leur troisième et dernière course de ces Championnats, Pierre FAIRBANK et Nicolas BRIGNONE ont confirmé leur statut de leaders européens. L’inarrêtable Pierre FAIRBANK s’est vu couronné d’un troisième titre en quatre jours. Après un sprint fou lancé au dernier virage, Pierre a dompté le russe Vitalii GRITSENKO pour passer la ligne en 1’45’’59 et venir s’offrir, à nouveau, la plus belle des médailles sur le 800m T53. Nicolas BRIGNONE se pare quant à lui de bronze, avec un chrono de 1’46’’20, et démontre son impressionnante régularité sur les podiums internationaux.
Déterminé à rebondir après ses deux premières courses, Julien CASOLI a livré une course tactique très juste pour devenir vice-champion d’Europe du 800m T54. Dans une course rythmée, il termine à 7 centièmes du triple champion d’Europe sur la distance, le suisse Marcel HUG. Pour terminer ses Championnats en beauté, il s’alignera demain sur le 5000m T54.
Sur le 1500m T52, Bryce CHESNAIS se classe 4ème de sa toute première course dans une compétition internationale, avec un chrono de 5’16’’58.

Seule athlète tricolore engagée sur le sautoir de Bydgoszcz pour cet avant-dernier jour de compétition, Typhaine SOLDE termine 5ème du concours de longueur T64, avec une marque à 4m62 au 3ème essai. Un concours lors duquel la néerlandaise Fleur Jong a battu le record du monde T62 avec un bond à 6m06 à son sixième et dernier essai.

Au soir de ce quatrième et avant-dernier jour de compétition, la France se classe à la 6ème place du classement général des nations.

Réactions

Pierre FAIRBANK –  » Cette médaille d’or n’était vraiment pas évidente à aller chercher, mais j’ai su puiser dans mes ultimes ressources pour apporter ce nouveau titre à l’équipe de France. Je suis pleinement satisfait d’avoir pu terminer ces Championnats en beauté, en montant, à nouveau, avec mon ami Nicolas BRIGNONE sur le podium ». 

Photos du jour

51225943264_1d54486f0d_o
51225494100_d102a7f2a2_o
51224422691_317ce7a076_o

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez toutes les images de la quatrième journée sur la galerie Flickr (crédit photo : Florent Pervillé) (utilisation presse : jusqu’à 1/4 de page avec mention du crédit photo)

Médailles du jour

OR / Pierre FAIRBANK, 800m T53
ARGENT / Thierry CIBONEJavelot F34
ARGENT / Julien CASOLI, 800m T54
ARGENT / Nicolas BRIGNONE, 800m T53
BRONZE / Nantenin KEITA, 400m T13
BRONZE / RELAIS UNIVERSEL (Lucile RAZET, Dimitri PAVADE, Mandy FRANCOIS-ELIE, Julien CASOLI)

À suivre samedi

La journée de samedi proposera les derniers épreuves de ces Championnats d’Europe 2021. Au programme, l’épreuve reine du 100m pour Timothée ADOLPHE et Mandy FRANCOIS-ELIE dans leur catégorie & de belles courses en apparence avec le 1500m T38 et le concours de la longueur T38.


Le programme complet des Bleus ce samedi :

Matin :
10h00 : Valentin BERTRAND  – Longueur T37 (finale)
10h30 : Sylvain BOVA  / Guide : Germain HAEWEGENE – 100m T11 (séries)
10h38 :  Timothée ADOLPHE / Guide : Bruno NAPRIX – 100m T11 (séries)
12h10 : Delya BOULAGHLEM / Guide : Farah CLERC – 200m T11 (séries)
12h40 : Mandy FRANCOIS-ELIE – 100m T37 (finale)

Après-midi :
17h34 : Badr TOUZI – Poids F63 (finale)
18h08 : Angélina LANZA – 100m T47 (finale)*
18h36 : Renaud CLERC & Redouane HENNOUNI-BOUZIDI – 1500m T38 (finale)
18h50 : Julien CASOLI – 5000m T54 (finale)
19h16 : Delya BOULAGHLEM – 200m T11 (finale)*
19h20 : Rose VANDEGOU – Disque F41 (finale)
19h56 : Timothée ADOLPHE & Sylvain BOVA – 100m (finale)*

*sous réserve de qualification lors des séries

PARTAGER : Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Classé dans :
Toute l'actualité