Une première journée ensoleillée et de qualité

Une première journée ensoleillée et de qualité

Le stade Charléty, a été le théâtre de la 5e édition du Handisport Open Paris (HOP), qui regroupait une participation record de 752 athlètes et 60 nations environ, le millésime s’annonce déjà très bon. Pour ne pas dire excellent. Sportivement, les Français ont bien négocié cette première journée de compétition. Suite et fin des épreuves ce vendredi.

Après deux ans d’absence, le Handisport Open de Paris faisait son grand retour au stade Charléty (Paris), ce jeudi 9 juin 2022. Un retour placé sous le signe des records à en croire le nombre d’inscrits, 752 et du nombre de pays représentés (57). Une belle répétition générale à un an des championnats du monde de para-athlétisme, organisés du 8 au 17 juillet 2023 dans ce même stade parisien. Ce HOP se place aussi sur la route des Jeux Paralympiques 2024 de Paris.

Neuf mois après les Jeux de Tokyo, l’une des sensations de la journée est à mettre au crédit de la Néerlandaise Fleur Jong, double amputée tibiale, qui a pulvérisé son propre record du monde sur 100 m, en bouclant la distance en 12’56’’. « Le meeting se déroule super bien », appuie Olivier Pauly, le manager de l’équipe de France handisport. « Il y a une bonne météo, du monde, de l’ambiance et de belles perfs, dont des records du monde. » Une journée rythmée et rendue dynamique par la mise en place des cérémonies protocolaires au sein du village, permettant ainsi un enchaînement fluide et dynamique des épreuves.

10 000 spectateurs, affluence record

Ce rendez- vous était l’occasion pour les Tricolores, jeunes et confirmés, de briller devant un public venu en nombre. « On a fait 10 000 spectateurs sur l’ensemble de la première journée », se réjouit Adrien Balduzzi, directeur markéting et évènementiel pour la Fédération Française Handisport. « On attend environ autant de monde vendredi, pour ce deuxième et dernier jour de compétition. » Des scolaires mais pas seulement. « Une fois la journée d’école terminée, nous avons encore recensé environ 2 000 personnes dans les tribunes », apprécie encore Adrien Balduzzi. « Des familles, des actifs sortants du travail… On touche un nouveau public et c’est très bon signe à un an des Championnats du monde et deux ans des Jeux. » Louis Radius, 4e de son 1 500 m a d’ailleurs apprécié. « La course fut difficile mais il y avait du monde et de l’ambiance, c’est vraiment bien de courir devant notre public. »

4 titres et 14 podiums pour les Bleus

Si Louis Radius n’est pas parvenu à monter sur la boîte, quatorze Tricolores ont décroché une médaille. Quatre d’entre eux, Ronan Pallier (longueur T11-12, déficient visuel), Pierre Fairbank, en fauteuil sur 100m (T53, en 15 ’22’’),  Mandy François-Elie sur 100 m T37 et Axel Zorzi (100 m T13). La France clôture donc cette première journée en tête du classement des nations mais également en tête du classement dénombrant le nombre de finalistes. Les comportements, de manière quasi générale, ont été bons, avec des sportifs tricolores qui se sont accrochés et ont pour quelques-uns décroché leur meilleure performance de la saison. « Il faut garder la mesure puisque nous avons beaucoup de Français inscrits, comme nous sommes à domicile », analyse Olivier Pauly. « Mais c’est encourageant. Malgré l’absence de quelques leaders de l’équipe comme Timothée Adolphe et Rédouane Hennouni, qui ont besoin de se ressourcer un peu après les Jeux de Tokyo, nous sommes au rendez-vous. Les chefs de file ont confirmé leur statut, certains réalisant même de très bonnes performances, à l’image de Mandy François-Elie qui a signé un joli temps (13’29’’). »

Un village bien animé

Autre grande satisfaction de cette journée de jeudi, l’animation du village, au sein duquel on retrouvait notamment EDF qui fêtait ses 30 ans de partenariat avec la FFH. 10 000 enfants d’établissement médicaux, d’écoles élémentaires et maternelles ont pu se familiariser à différents sports proposés par la FFH. « Tous les indicateurs sont en progrès et excellents. »

Vendredi on retrouvera du sprint sur 200 m, du 5 000 m hommes, du 800 m mais aussi des concours de saut en longueur et de javelot.

Rédaction : J. Soyer


La compétition en direct

Suivez la compétition en direct les 9 et 10 juin 2022, de 9h à 19h, sur la plateforme gratuite handisport-studio.fr et sur l’application Sportall.


Réserver votre place

L’entrée à l’événement est gratuite, sur simple réservation préalable pour les groupes allant de 2 jusqu’à plus de 30 personnes ou via la présentation d’un e-billet individuel. Réservez ici votre place gratuitement

PARTAGER : Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Classé dans :
HOP Toute l'actualité