Interclub (1684)Le développement des pratiques physiques ou sportives auprès des personnes en situation de handicap passe par la formation des cadres, bénévoles ou professionnels.  L’acquisition de savoirs et savoir-faire spécifiques afin de mieux encadrer est donc une priorité fédérale.

L’entraîneur

Le rôle de l’entraîneur handisport est similaire à celui d’un entraîneur d’athlètes sans handicap. Vous devez ainsi posséder des connaissances minimales pour faire évoluer les athlètes en situation de handicap dans un environnent sportif en toute sécurité, dans un milieu qui possède ses propres règles, qui demande une passion pour des adaptations techniques permanentes et individualisées au profil de chacun. La double culture, celle de l’activité confrontée à celle d’athlètes au profil atypique est donc un défi à relever par chaque entraîneur.

La FFH propose trois niveaux de formation pour atteindre ces objectifs :

  1. Pour les professionnels, une qualification supplémentaire à leur formation initiale en athlétisme, le Certificat de Qualification Handisport (CQH) option athlétisme handisport.  D’une durée de 5 jours pleins, elle vise à s’accaparer la culture handisport au regard de la culture athlétisme délivrée par la FFA (BE, DE, CS).
  2. Pour les bénévoles sans formation initiale, un Moniteur d’Athlétisme Handisport dont l’organisation est une alternance de temps théoriques et de mise en pratique personnelle et d’encadrement. Il vous donnera la possibilité d’assumer l’enseignement de cette spécialité en toute sécurité.
  3. L’Entraîneur Fédéral d’Athlétisme Handisport qui suit le Moniteur et qui vous permet d’être reconnu comme un spécialiste de la préparation athlétique de sportifs en situation de handicap. Son accès se fait à l’aide de temps théoriques, de temps de pratique personnels et d’un suivi d’athlète handisport durant une saison. Des reconnaissances d’acquis par rapport aux niveaux des formations fédérales FFA sont possibles.

Le classificateur

Un classificateur travaille au sein d’une équipe dont le rôle est d’évaluer le retentissement d’une pathologie d’un athlète sur l’activité sportive pratiquée et de lui attribuer une classe afin qu’il concoure sur le même « pied » d’égalité que ses adversaires. Les classificateurs viennent de plusieurs milieux, notamment du milieu médical (médecins, kinésithérapeutes), sportif et technique (scientifiques du sport, athlètes à la retraite, éducateurs physiques).

L’officiel

Les officiels sont des personnes ayant une fonction précise lors des évènements sportifs. Ce sont eux qui supervisent les compétitions afin de s’assurer que les règles soient respectées et de veiller à avoir une sécurité irréprochable pour que tout se déroule dans de bonnes conditions.


Catalogue des formations Handisport

Consulter le calendrier

 

PARTAGER : Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page